Transmettre la foi…pour accueillir l’Amour et donner l’Amour

13 septembre 2015

Avec la rentrée d’une nouvelle cuvée, les catéchistes reprennent non pas le chemin de la cave, mais le chemin de la « vinification », de la transmission de la foi. Se laisser transformer pour partager et réjouir. Les parents sont en fait les premiers à recevoir pour transmettre. Dans le site internet des évêques de France, nous lisons :

« Je vous ai transmis en premier lieu ce que j’avais reçu moi-même » (1Co 15,3).

Ces paroles de saint Paul caractérisent bien la nature de la foi. Elle est, dans le même mouvement, réception et transmission. Nous ne gardons pas la Parole de Dieu pour nous. Elle est Parole pour le Monde et source de vie pour tous les hommes et femmes de tous les temps. D’où la place, essentielle dans l’Eglise, des structures de transmission et de la pédagogie de la foi.

L’initiation chrétienne, à la base de la catéchèse, ainsi que les différents ministères dans l’Eglise, sont au service de la Parole de Dieu et de la Bonne nouvelle évangélique. La foi ne se transmet pas d’abord comme un ensemble de consignes ou de codes mais comme un souffle de vie.

Dans notre secteur inter paroissial et pour chacun de nous, les structures (on pourrait dire les cuves !) de la transmission et de la pédagogie de la foi ne manquent pas : En premier : la formation des catéchumènes, les Cellules Paroissiales d’Evangélisation, les soirées caté avec les Frères Carmes Messagers de l’Esprit-Saint-Malemort, le « Caté gourmand » - Caromb, les soirées bibliques - Mazan, l’Institut Diocésain de Formation (IDF) ou enfin les Cours publics à Ste Garde-St Didier-ND de Vie. Toutes ces rencontres * (ou caveaux de dégustation) nous sont « offertes » pour goûter, laisser résonner et chanter cette Parole de Dieu vivante, agissante et bienfaisante. Proposons, si nous sommes grands-parents, de garder nos petits enfants pour permettre aux parents de se poser, de se nourrir, de s’enrichir, de se former pour former une humanité plus paisible, plus forte, plus sage, plus vivante, plus responsable, plus…humaine !

Soyons heureux de recevoir pour donner…de l’amour. Bon cheminement avec…

En 2014, le Diocèse d’Aix et Arles proposait cette campagne de cathéchèse : elle n’est précisément pas une activité comme une autre !