Comment prier le Rosaire ?

16 septembre 2014

Qu’est-ce que la prière du Rosaire ?

Le mot Rosaire signifie « couronne de roses ». Il vient de l’usage au Moyen-âge de couronner de roses les statues de Marie, chaque rose symbolisant une prière.

Le Rosaire est une forme de prière répétitive qui existe depuis le XIIe siècle. C’est à un chartreux, Dominique de Prusse (dès 1409 à Trèves) qu’il faut attribuer l’institution du Rosaire tel qu’on le connaît avec ses quinze mystères et ses cent cinquante « Je vous salue Marie ». Jean-Paul II a rajouté en 2002 5 nouveaux mystères.


On prie le Rosaire quand on parcourt les 20 mystères.

Les vingt mystères sont regroupés en quatre catégories :


  • Les mystères joyeux :
-L’Annonciation : l’ange Gabriel annonce à Marie qu’elle aura un fils.
-La Visitation : visite de Marie à sa cousine Élisabeth.
-La naissance de Jésus à Bethléem.
-La présentation de Jésus au Temple : Marie et Joseph emmène Jésus au Temple de Jérusalem pour le présenter au Seigneur comme tous les garçons premiers-nés de son époque.
-Les retrouvailles au Temple : Marie et Joseph ont cherché Jésus pendant trois jours, il était resté au Temple avec les docteurs de la loi.

  • Les mystères lumineux :
-Le baptême du Christ dans le Jourdain.
-Les noces de Cana.
-L’annonce du Royaume de Dieu.
-La Transfiguration du Christ.
-L’institution de l’Eucharistie.


  • Les mystères douloureux :
-Gethsémani : prière de Jésus au mont des Oliviers, la veille de son arrestation.
-La flagellation : après son arrestation, Jésus est flagellé.
-Le couronnement d’épines.
-Le portage de la Croix.
-La crucifixion : les soldats crucifient Jésus au Golgotha.


  • Les mystères glorieux :
-La Résurrection.
-L’Ascension.
-La Pentecôte.
-L’Assomption de Marie.
-Le couronnement de Marie au ciel.


Chaque mystère annoncé ou médité est suivi dune dizaine de chapelets (dix « Je vous salue Marie »).